Aller au contenu
La preuve d'un message texte falsifié gagne l'affaire

La preuve d'un message texte falsifié gagne le cas

DÉFI

La plaignante a déposé une plainte pour harcèlement sexuel. L'allégation était qu'il y avait eu des messages texte envoyés par le défendeur pour soutenir cette affirmation. Après des mois à demander les messages texte présumés, un PDF a été produit qui était représenté comme une capture d'écran d'un message texte offensant.

Le cabinet d'avocats soupçonnait que le "message texte" nouvellement produit pourrait être faux.

Le client avait besoin d'expertise pour :

  • Comprendre les étapes à suivre pour déterminer l'authenticité (ou son absence)
  • Comprendre les différences entre la création de captures d'écran et de PDF
  • Comprendre l'histoire d'Apple iOS et ses limitations matérielles sur différents modèles d'iPhone

Solution

À l'aide d'une équipe d'experts iDS, nous avons évalué les caractéristiques du contenu PDF et fourni des tests et une validation de différentes marques, modèles et versions iOS d'iPhone.

L'équipe iDS Forensics a testé, validé et rendu compte des éléments suivants : 

  • Déterminé que le PDF n'était pas une capture d'écran, mais plutôt un document créé

  • Identifié plus de 4 à 5 douzaines de divergences techniques entre le PDF produit et ce à quoi devrait ressembler une capture d'écran de message texte réel

  • Que le PDF n'a jamais été une capture d'écran d'un iPhone

Résultat

Grâce à un témoignage en direct, l'expert de l'iDS a pu conclure, sur la base de preuves claires et convaincantes, que la preuve du demandeur n'était pas authentique et avait été intentionnellement fabriquée.
Notre client a remporté un verdict de procès, déclarant que cela était dû en grande partie au travail d'iDS pour disséquer les preuves et à notre capacité à témoigner des résultats dans un anglais simple.
fr_FRFR